De A à Z
Cette Semaine
Planning des Sorties
Par Réalisateur
Autour du Cinéma
Films Cultes

Tests DVD
Par Editeur
Planning des Sorties
Boutique DVD

Portraits
Culcultes
Galeries Photos

Gros Plans
Dossiers
Entretiens

News ciné
Box-Office
Notes

Nouveaux forums !!
Concours
Newsletter
Liens web

Films de Van Damme
Location de DVD
Carlotta Films
One Plus One
Conception web
Michael Cimino







L'EMPREINTE DE LA MORT


Premier plan, première image choc, Van Damme cadré en gros plan, sur fond noir, sans musique, immobile… La caméra recule doucement et découvre deux cadavres allongés devant lui. En un seul mouvement de caméra d’une cruelle beauté, le réalisateur Philippe Martinez déjoue tous les pièges tendus trop facilement par le genre dans lequel il évolue.

Dès cette majestueuse ouverture, L'Empreinte de la mort provoque un radical contraste avec les dernières productions van dammiennes (Derailed ou The Order), contraste déjà prégnant dans le récent In Hell, réalisé par Ringo Lam, cinéaste par ailleurs pressenti à l’origine pour réaliser ce nouveau film.



PHILIPPE MARTINEZ


Directeur du théâtre de Marseille dans les années 90, Philippe Martinez est désormais réalisateur et producteur à Hollywood. Une carrière pour le moins atypique qui trouve aujourd'hui son point d'orgue dans la mise en scène du dernier film avec Jean-Claude Van Damme (et accessoirement l'un des meilleurs de la star belge), L'Empreinte de la mort. Comment passe t-on du théâtre classique au film de genre? Il nous révèle tout.

FilmDeCulte - Jean-Claude Van Damme a un statut bien particulier en France. D’un côté, l’acteur qui a travaillé avec Tsui Hark, John Woo, Ringo Lam, Robert Harmon, de l’autre, le clown moqué systématiquement aux Enfants de la télé. Où vous situiez-vous avant de travailler avec lui?

Philippe Martinez - L’image que j’avais de lui… était plutôt confuse en fait. Vous savez, c’est facile de se moquer des gens. C’est facile, d’autant plus que nous sommes dans une société qui est, je pense, tellement cynique… On aime ça, que ce soit Van Damme ou un autre, si on choisit de se moquer de quelqu’un, on peut le faire d’une façon réellement cruelle.



JEAN-CLAUDE VAN DAMME


Il partage avec Jean-Luc Godard le douloureux privilège de voir chacune de ses prestations télé retransmise le lendemain au zapping de Canal+. Il est l’acteur belge le plus connu au monde. Il a importé John Woo, Tsui Hark et Ringo Lam aux Etats-Unis. Il a testé pour vous à peu près toutes les substances illicites connues sur cette planète. "Il", c’est Jean-Claude Van Damme, celui dont le simple nom suffit à rendre hilares des millions d’enfants de la télé. Un acteur, Van Damme? Mieux que ça. Un mythe, un nom essentiel. Explications.

Avant tout, se remettre dans le contexte de l’époque. Nous sommes dans la seconde moitié des années 80. Sylvester Stallone est l’acteur le mieux payé au monde avec Over the Top. Arnold Schwarzenegger, Chuck Norris et lui ont redéfini les bases du héros moderne et du cinéma d’action. Walter Hill met en scène des films d’une violence presque indécente, tels que Les Guerriers de la nuit ou Les Rues de feu.



JEAN-CLAUDE VAN DAMME, FILM PAR FILM


Une filmographie complète de Jean-Claude Van Damme ? Oui, on est comme ça, nous, à FilmDeCulte, on ne fait pas les choses à moitié, surtout lorsqu'il s'agit de l'acteur de films d'action le plus attachant et le plus déjanté de ces quinze dernières années. Des débuts fracassants, de son irruption soudaine dans la série A, de son retour malheureux aux petits budgets destinés à la vidéo, vous saurez tout, tout, tout, sur l'acteur de la terrible Empreinte de la mort.

1 - KARATE TIGER
2 - L'ARME ABSOLUE
3 - BLOODSPORT
4 - KICKBOXER
5 - CYBORG
6 - FULL CONTACT
7 - COUPS POUR COUPS
8 - DOUBLE IMPACT
9 - UNIVERSAL SOLDIER
10- CAVALE SANS ISSUE
11- CHASSE A L'HOMME
12- STREETFIGHTER
13- TIMECOP

14- MORT SUBITE
15- LE GRAND TOURNOI
16- RISQUE MAXIMUM
17- DOUBLE TEAM
18- PIEGE A HONG KONG
19- LEGIONNAIRE
20- UNIVERSAL SOLDIER 2
21- INFERNO
22- REPLICANT
23- THE ORDER
24- POINT D'IMPACT
25- IN HELL
26- NARCO



REPLICANT


Pour comprendre ce que vaut vraiment ce film du tandem Lam-Van Damme, il nous faut effectuer un bref retour en arrière dans la carrière de cet acteur belge, propulsé star mondiale grâce à son rôle de cinq minutes dans Karate Tiger.

En 1993, alors qu'il sort de Universal soldiers, l'un des plus grands succès de sa carrière, Van Damme signe pour le film Cavale sans issue, un néo western du bon Robert Harmon, dans lequel il doit faire les preuves de ses talents de comédien et non plus de karateka. Le film contenant très peu d'action, il se plante gentiment au box office américain, les spectateurs lui reprochant ses ambitions. Van Damme n'en a cure et enchaîne désormais les films sans compromis.



 
ACCUEIL | CONTACT | NOTES | AJOUTER AUX FAVORIS