De A à Z
Cette Semaine
Planning des Sorties
Par Réalisateur
Autour du Cinéma
Films Cultes

Tests DVD
Par Editeur
Planning des Sorties
Boutique DVD

Portraits
Culcultes
Galeries Photos

Gros Plans
Dossiers
Entretiens

News ciné
Box-Office
Notes

Nouveaux forums !!
Concours
Newsletter
Liens web

Films de Van Damme
Location de DVD
Carlotta Films
One Plus One
Conception web
Michael Cimino







CRUSADE
HISTOIRE D'UN PROJET AVORTÉ



En 1990, Total Recall est une magnifique adaptation d'un roman de Philip K. Dick, comme il y en a une tous les dix ans (Blade Runner en 1982 et Minority Report en 2002). Dès le tournage, l'acteur Arnold Schwarzenegger et le producteur du film Mario Kassar, patron de Carolco Pictures Inc.(la série des Rambo, des Terminator, mais aussi Cliffhanger, Angel Heart, ou L'Echelle de Jacob), proposent à Paul Verhoeven, le réalisateur, le projet Crusade. Un film qui aura pour thème les croisades au XIème siècle.


Pourquoi Paul Verhoeven? Kassar et Schwarzy se sont rendus compte qu'il parvenait à tirer le meilleur de l'acteur austro-américain. Total Recall a été un remarquable succès. Ils ont aussi vu La Chair et le sang, premier long-métrage du réalisateur hollandais à Hollywood. Cette épopée médiévale guerrière et religieuse, baroque et flamboyante, leur fait pressentir que Verhoeven est le metteur en scène idéal pour un film sur les croisades. Ce talent de faire vivre les campagnes militaires sanglantes et absurdes sera encore visible dans Starship Troopers, en 1997, dans un contexte futuriste cette fois-ci.


Le scénario écrit par Walon Green (La Horde sauvage) semble plus que prometteur. On évoque un mélange de Conan le Barbare et de Braveheart, en plus violent. Ainsi, au début de Crusade, Hagen, le personnage de Schwarzy, est un combattant renégat qui attend son exécution. Son destin bascule lors d'une visite du Pape Urbain II. Il se fait remarquer en mettant le feu à l'image de la croix placée dans son dos. Il est alors libéré et envoyé aux croisades. Sa destination: Jérusalem, que la Sainte Eglise veut capturer.


Le casting commence à prendre forme. Autour de Schwarzy, on parle de Robert Englund dans le rôle d'un prêtre chrétien qui formerait un duo avec un musulman interprété par John Turturro. On annonce aussi Jennifer Connelly en princesse arabe. Les fondations d'un projet passionnant sont donc posées. Mais il manque encore les murs. En l'occurrence, l'argent. Kassar et sa société Carolco n'ont pas les épaules assez larges pour porter le projet à eux seuls. Le film doit être tourné en Espagne, au Maroc et en Angleterre. La première estimation de budget, à 90 Millions de dollars, s'envole rapidement à 120 Millions. Soit alors le plus gros budget de l'histoire du cinéma! Kassar prend peur et hésite avec un autre film, L'Ile aux pirates. On est alors en 1994. Kassar choisira finalement de produire ce dernier, réalisé par Renny Harlin, qui y dirige son épouse d'alors, Geena Davis. Mauvaise pioche, le film fera un bide retentissant et mettra Carolco Pictures en faillite. Dans l'intervalle, la société aura tout de même produit deux autres films de Paul Verhoeven: Basic Instinct et Showgirls. Il sera ensuite question d'un film sur la vie de Jésus-Christ, mais là non plus l'idée ne se concrétise pas. Quand au dernier long-métrage de Paul Verhoeven, Hollow Man, il n'est qu'une production mineure au regard de la filmographie du réalisateur néerlandais.


Schwarzenegger, qui tient énormément à ce projet, rachète le scénario. Il entre un moment en contact avec Arnon Milchan (Heat, Fight Club) pour relancer le film qui pourrait être distribué par la 20th Century Fox. On est sans nouvelle depuis. Il faut dire que Schwarzy a un autre projet en tête qui, lui, va prendre forme. Terminator 3, réalisé par Jonathan Mostow (U-571), devrait en effet lui permettre de relancer sa carrière dès l'année prochaine. Il convient de signaler aussi qu'il était un moment question pour Ridley Scott de réaliser un film sur les croisades, après la réussite de Gladiator. Mais là aussi cette idée n'a pas abouti.


Dans une interview récente, Paul Verhoeven a indiqué qu'il était impossible que le film soit tourné dans le contexte international actuel. Probablement à cause de son incompatibilité politique avec l'Amérique de Bush, qui utilise lui-même l'expression de "croisade contre le terrorisme". Dans Crusade, Hagen, le personnage de Schwarzenegger, écœuré par les horreurs de la guerre, finit par déserter les combats. Le film risquerait en tout état de cause d'être mal interprété et mal reçu, comme l'a été Starship Troopers aux Etats-Unis, taxé au moment de sa sortie de fasciste.


Malgré les réserves de Paul Verhoeven, il n'est pas exclu que Crusade voit le jour. Si Terminator 3 est un succès, un Schwarzenegger même vieillissant aura les atouts pour monter le projet. L'exemple de A.I., dont le cas semblait plus que désespéré avec la mort de Kubrick, est à méditer. En tout cas, l'espoir de voir l'un des projets les plus prometteurs des années 1990 aboutir, lui au moins, ne coûte rien.





 
ACCUEIL | CONTACT | NOTES | AJOUTER AUX FAVORIS