De A à Z
Cette Semaine
Planning des Sorties
Par Réalisateur
Autour du Cinéma
Films Cultes

Tests DVD
Par Editeur
Planning des Sorties
Boutique DVD

Portraits
Culcultes
Galeries Photos

Gros Plans
Dossiers
Entretiens

News ciné
Box-Office
Notes

Nouveaux forums !!
Concours
Newsletter
Liens web

Films de Van Damme
Location de DVD
Carlotta Films
One Plus One
Conception web
Michael Cimino






L’AME AU POING


Dossier réalisé par l'équipe de FilmDeCulte.



S’il n’en restait qu’un, ça serait lui: Clint Eastwood, maître de l’année avec son Million Dollar Baby. Mais derrière ce classicisme ricain au sommet, on distingue quelques voix plus en marge. Jim Jarmusch et ses Broken Flowers auront manqué la Palme d’un souffle. 2005 aura été l’année du retour de Cronenberg, après ses dernières œuvres reçues de façon plus mitigée. Un autre retour, celui-ci quasi inespéré, du côté de Woody Allen, qui retrouve, avec Match Point, sa perfection d’antan. Chez les plus gros calibres, Spielberg, Lucas, Nolan, Jackson et Burton (x2) n’ont généralement pas déçu les attentes suscitées. Chez les plus petits, Wes Anderson confirme (La Vie aquatique), tandis que Gregg Araki signe son meilleur film (Mysterious Skin). Côté asiatique, quelques titres se dégagent, malgré la déception (toute relative) du Miyazaki 2005 (Le Château ambulant) ou celle, plus amère, de Park Chan-wook (Lady Vengeance). The Taste of Tea, chronique nippone un peu folle signée par le trublion Katsuhiro Ishii, ou Be With Me, bijou singapourien plébiscité à Cannes, sont les révélations de l’année. Les Taiwanais Hou Hsiao Hsien (Three Times) et Tsai Ming-Liang (La Saveur de la pastèque), confirment leur statut à travers deux réussites aussi libres qu’exigeantes. Après une année 2004 morose, la France retrouve quelques belles couleurs, parfois de manière détournée, voir le regard incisif de l’Autrichien Michael Haneke sur la mémoire française dans Caché. Coup de cœur quasi général pour Les Poupées russes de Klapisch, espoirs d’hier qui deviennent valeurs sûres d’aujourd’hui (Audiard, Ozon ou les frères Larrieu), et révélation d’ici (Lucile Hadzihalilovic) ou d’à côté (le Belge Fabrice du Welz, l'année du re-sacre des Dardenne sur la Croisette). La plus grande fierté, côté box office, vient évidemment de La Marche de l’empereur, carton aux USA, dans une année où le documentaire a lui aussi été à la fête, du Cauchemar de Darwin à Rize. Rideau sur 2005, à 2006 de faire mieux.



CE QU'IL FAUT RETENIR

Cliquez ici pour accéder à l'article
Le top de la rédaction
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Les coups de coeur 2005
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Box-office français 2005
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Box-office américain 2005
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Previews 2006

Cliquez ici pour accéder à l'article
Bilan 2004
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Bilan 2003
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Bilan 2002



ON S'ENTRETIENT AVEC NOUS

Cliquez ici pour accéder à l'article
Maurice Barthélémy
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Christophe Rossignon
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Tsai Ming-Liang
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
The Rock

Cliquez ici pour accéder à l'article
Hideo Nakata
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Fabrice du Welz


THE LOST FILES

Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier Tim Burton
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier Clint Eastwood
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier Star Wars
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier King Kong
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier distribution/
exploitation

Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier Steven Spielberg
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier Robert Rodriguez
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier Oliver Stone
 
Cliquez ici pour accéder à l'article
Dossier Documentaires



 
ACCUEIL | CONTACT | NOTES | AJOUTER AUX FAVORIS