De A à Z
Cette Semaine
Planning des Sorties
Par Réalisateur
Autour du Cinéma
Films Cultes

Tests DVD
Par Editeur
Planning des Sorties
Boutique DVD

Portraits
Culcultes
Galeries Photos

Gros Plans
Dossiers
Entretiens

News ciné
Box-Office
Notes

Nouveaux forums !!
Concours
Newsletter
Liens web

Films de Van Damme
Location de DVD
Carlotta Films
One Plus One
Conception web
Michael Cimino







LA OU VA PIERRE CARLES


Depuis la découverte enthousiaste d’un premier montage de Ni vieux, ni traîtres, nous attendions d’avoir des nouvelles de Pierre Carles. Plutôt que de consulter les astres, nous avons préféré remonter directement à la source. Extraits instructifs de nos échanges de mails.


FilmDeCulte - Il y a deux mois, vous aviez évoqué l'éventualité d'une sortie en salles de Ni vieux, ni traîtres courant avril. Qu'en est-il?

Pierre Carles - Ni vieux, ni traîtres a déjà fait l'objet de deux nouveaux montages depuis la projection du 14 octobre dernier à Paris. Le film est passé au festival du cinéma d'Alès et fera l'objet d'une nouvelle projection publique à St-Jean du Gard dans les Cévennes le 17 avril prochain. Ce sera la dernière projection de travail. La version finale sera prête en mai (avant-première le 17 mai à Utopia Toulouse en ouverture de la manifestation "Histoire en toutes lettres" consacrée cette année à "L'esprit de fronde"). Il n'est pas prévu pour l'instant de distribution en salles de cinéma.


FilmDeCulte - Triste nouvelle… Est-ce définitif? Est-il condamné à n'être vu que par une poignée d'happy fews, programmé en festival et donc peu vu, peu compris, peu débattu et peu entendu? Une sortie vidéo est-elle envisagée?

Pierre Carles - Ni vieux, ni traîtres circulera dans un premier temps par le biais de projections-débats et en DVD (disponible en mai 2005 si tout se passe bien, pour plus d’information contacter pagesimages@free.fr). C'est seulement à ce moment-là qu'on verra s'il y a possibilité d'envisager une sortie en salles. On avait procédé de la sorte avec Pas vu pas pris: il a commencé à circuler à partir de 1997 dans des festivals (Belfort, Lussas, sélection ACID à Cannes) avant de sortir au cinéma en novembre 1998.


FilmDeCulte - Et vos autres projets?

Pierre Carles - Je suis actuellement en train de monter Volem rien foutre al païs avec Stéphane Goxe et Christophe Coello. Le film devrait comporter deux parties (1: "Rien foutre", 2: "Al païs") d’environ deux heures chacune. C'est un chantier qui a démarré en 2000 et dont Attention danger travail n'a donné qu'un faible aperçu. Uppercut [NDLR: documentaire sur le sociologue Loïc Wacquant, ancien élève de Bourdieu, croisé dans La Sociologie est un sport de combat, et dont on peut voir un premier extrait dans Attention danger travail] est actuellement en stand by. Il en est de même pour la version longue de La Sociologie est un sport de combat, qui n'a toujours pas été éditée en DVD. C'est un film qui n'est probablement pas complètement achevé (contrairement à Pas vu pas pris et Enfin pris? qui n'évolueront plus, eux).


FilmDeCulte - Tant qu’on y est, vos anciens faits d'armes, détaillés dans La Stratégie du ver dans le fruit [NDLR: 4ème chapitre du livre Grabuge: 10 réjouissantes façons de planter le système, écrit par Aimable Jr., Benoit Delepine, Noël Godin et Matthias Sanderson, publié par Flammarion (2001)] sont-ils encore visibles quelque part? Envisagez-vous de les éditer, sous quelque forme que ce soit? Votre "scandaleux" reportage pour TLM, vos frasques télévisuelles chez Rapp (notamment l'épisode Sulitzer, apparemment hilarant), Dechavanne, Ardisson, Culture Pub, vos 1001 manières de saboter une émission de télé (alors que les DVD du Canal historique ont leur petit succès, ça pourrait être une sorte de "contre-programme" savoureux), vos épisodes de l’émission Strip-Tease (absents du double DVD sorti récemment), mais aussi votre documentaire Les Bonnes Fréquentations (les extraits entraperçus dans Enfin pris? mettent l'eau à la bouche - mais j'imagine que Schneidermann doit encore avoir une partie des droits...), Con comme Ardisson, votre carte blanche sur Zaléa TV "Vu et Entendu", L'Image restaurée de PPDA, etc. En effet, pour qui ne vous connaît qu’au cinéma, il est rageant de ne pouvoir se faire l'intégrale...

Pierre Carles - La coopérative de diffusion Co-errances [NDLR: à qui l’on doit, entre autres, la précieuse ressortie en salles du sublime Edvard Munch de Peter Watkins] évoque actuellement la possibilité d'une nouvelle sortie en salles du diptyque Pas vu pas pris / Enfin pris? accompagné d'un programme de quatre courts métrages de critiques de médias intitulé Désentubage cathodique et produit par Zaléa TV (à l'exception de Juppé, forcémement... qui figure également dans ce programme). Désentubage cathodique fera l'objet d'une avant-première le 5 mai à 18h00 au festival Champ/Contre-champ de Lasalle (où je présenterai le même jour Enfin pris?) puis le 13 mai à l'Ecran St Denis. Avec la trilogie Pas vu pas pris / Enfin pris? / Désentubage cathodique, on disposera de l'intégralité de mon travail de critique des médias (du moins pour la période 1995/2005). Il n'existe pas d'édition vidéo des mes travaux antérieurs. Je ne suis pas sûr qu’ils le méritent. Il était récemment envisagé que Strip-Tease édite en DVD une partie des reportages que j'ai réalisé pour eux, mais le projet est tombé à l'eau. Pizza americana (dont Attention danger travail reprend une version tronquée) est probablement ce que j'ai fait de plus intéressant dans ce cadre-là, avec deux ou trois autres sujets qui mériteraient peut-être d'être revus (je pense à St-Jacques sort de ta coquille, Hasta siempre comandante et peut-être Le Désarroi esthétique).


FilmDeCulte - Juste une question subsidiaire: votre projet de film sur Nino Ferrer, c'était une blague, ou c'est toujours dans les cartons?

Pierre Carles - Ce film sur Nino Ferrer me tient vraiment à cœur (ainsi qu'à Véronique Rossignol qui l'a co-écrit). Mais il bute sur un problème financier: même avec l'accord de la famille, accéder aux archives de l'INA est rédhibitoire pour qui ne se trouve pas dans un cadre de production "classique". Or pour développer ce projet, il nous faudrait commencer par aller nous plonger dans les archives des années 70 en France et en Italie. Il est donc en l'attente d'un producteur. Deux autres projets eux, sont un peu plus avancés: Choron Dernière, co-réalisé avec le dessinateur Eric Martin, tourné il y a maintenant un peu plus d'un an mais pas encore monté; Une première mouture devrait être présentée au festival de la BD d’Angoulême en janvier 2006. Docteur Poivre et Mister D'Arvor, ensuite, mon vieux projet de documentaire sur PPDA, réalisé exclusivement à base d'archives télévisées, en collaboration avec Thomas Bardinet. Une avant-première aura lieu le 15 août 2006, pour célébrer à notre manière les 30 ans de JT de PPDA. A priori, il ne devrait pas être produit par le petit écran.


Propos recueillis entre le 28 mars et le 4 avril 2005 par Guillaume Massart


 
ACCUEIL | CONTACT | NOTES | AJOUTER AUX FAVORIS