De A à Z
Cette Semaine
Planning des Sorties
Par Réalisateur
Autour du Cinéma
Films Cultes

Tests DVD
Par Editeur
Planning des Sorties
Boutique DVD

Portraits
Culcultes
Galeries Photos

Gros Plans
Dossiers
Entretiens

News ciné
Box-Office
Notes

Nouveaux forums !!
Concours
Newsletter
Liens web

Films de Van Damme
Location de DVD
Carlotta Films
One Plus One
Conception web
Michael Cimino







JOHN SINGLETON


Avec quelques films personnels et sociaux et deux blockbusters, John Singleton s'est forgé une petite carrière intéressante et finalement assez peu connue. On aura quelque peu oublié le cinéaste entre son premier et mémorable Boyz N the Hood et son premier film grand public, le sous-estimé Shaft. Heureusement, le metteur en scène revient cette année sur le devant de la scène, avec un film qui lui permettra peut-être enfin de concrétiser pleinement son ambition et de réaliser les films qu'il veut. Il nous parle de son cinéma, ses influences et son travail sur le sympathique 2 Fast 2 Furious


John Singleton sur le tournage
de
2 Fast 2 Furious
FilmDeCulte - Lorsque nous avons entendu que vous alliez réaliser 2 Fast 2 Furious, nous avons tout d'abord été surpris, car vous n'aviez jamais réalisé de suites. Ensuite, en voyant le film, nous l'avons non seulement aimé, mais nous nous sommes également rendus compte qu'il s'agissait vraiment d'un film de John Singleton. Nous nous demandions si la "Singleton Touch" était déjà plus ou moins dans le scénario?

John Singleton - Non, j'ai appporté ça sur le film. Tout a commencé quand Vin [Diesel] n'a pas voulu faire cette suite, il demandait trop d'argent à Universal. A ce moment-là, je cherchais d'ailleurs à faire un film au sein du même studio, avec Vin. Les producteurs sont alors venus me voir et m'ont dit qu'ils pensaient engager Tyrese dans le film. Je leur ai dit "Tyrese va devenir une grande star, vous avez raison de le prendre". Ils m'ont alors demandé si j'étais prêt à le faire, si Tyrese le faisait. J'ai dit "Ouais, je le ferai", et c'est comme ça que j'ai eu le boulot. Après avoir vu le premier, je savais que je pouvais faire un meilleur boulot que ça (rires), et j'étais quelque peu jaloux parce que j'avais grandi à côté du milieu des courses à Los Angeles. J'y faisais référence dans Boyz N the Hood. Je sentais que si je le faisais, ce serait une bonne chsoe pour moi parce que pendant des années, j'ai fait des films plus sérieux, et à Hollywood, je voulais me faire un nom, être respecté, mais on m'a pris trop au sérieux, donc tous ces débiles de réalisateurs de clips prenaient tous les boulots. J'ai dit "Merde, je peux faire ça!", donc j'ai voulu faire cette suite pour qu'on se rende compte que je pouvais faire autre chose qu'un seul type de film. Mes héros dans le cinéma sont des gens comme Howard Hawkes et John Ford, qui évoluaient du drame vers le western, puis vers la comédie, et c'est ça que je voulais faire. Il n'y a finalement pas tant de réalisateurs contemporains qui font ça. Je voulais, en tant que cinéaste, explorer différents genres de cinéma.


FilmDeCulte - Justement, vous étiez un temps intéressé par le projet Aliens VS Predator, une nouvelle version de Sinbad, ainsi que l'adaptation du comic book Luke Cage.

John Singleton – Le script de Sinbad est en cours d'écriture et les droits de Luke Cage viennent d'être achetés par Columbia et Neal Moritz, qui produit 2 Fast 2 Furious, en sera le producteur, donc peut-être que je ferai ça. Je veux le faire avec Tyrese en Luke Cage. Il devra se muscler un peu.


FilmDeCulte - Ces trois films sont inscrits dans un genre fantastique, comment pensez-vous que votre cinéma va se fondre dans ce genre?

John Singleton – Vous verrez (rires), vous verrez... Je suis un très grand fan de comic books, j'en lis constamment, tous les mercredis, j'en achète, régulièrement. Je lis ça depuis mon enfance, j'ai grandi avec. J'ai toujours voulu en faire un film, sans jamais en avoir eu la chance, mais quand je vais le faire, ça va être énorme, vous verrez...


FilmDeCulte - Qu'est-ce que vous pensez des récentes adaptations, comme Spider-Man, X-Men?

John Singleton – J'ai vraiment aimé Spider-Man, j'ai beaucoup aimé le dernier X-Men. Ils sont tous deux réalisés par des amis, Sam Raimi et Bryan Singer. Je pense qu'ils ont fait du bon boulot.


John Singleton sur le tournage
de
2 Fast 2 Furious
FilmDeCulte - Avec 2 Fast 2 Furious, il semble que vous prenez pour la première fois du recul par rapport à une certaine culture afro-américaine, comme celle présente dans le film social ou la blaxploitation, des genres que vous avez ravivé avec Boyz N the Hood et Shaft.

John Singleton – Je ne dirai pas ça. C'est toujours très funky. Il y a toujours cette sensation, ce film a cette âme-là. Plus que tout autre blockbuster hollywoodien, ce film a le côté funk, soul, le rap, les frères, et les latinos aussi... De plus, sur ce film, je me suis inspiré des "anime" japonais et de jeux vidéos comme Gran Turismo et Tokyo Racer, donc si on regarde certains plans...


FilmDeCulte - Les plans numériques, qui vont de voiture en voiture...

John Singleton – Oui, oui, voilà...C'est un mélange de ces choses-là.

Lire la suite



 
ACCUEIL | CONTACT | NOTES | AJOUTER AUX FAVORIS